Le post it de George

-

Commentaires fermés sur Conférence: l’agilité d’apprendre

Après avoir passé 37 ans dans le secteur des services financiers, on me pose souvent des questions sur la leçon de gestion qui a fait une différence durable. Pour moi, il a toujours été question d’apprendre continuellement. En mars 2017, lors de la convocation annuelle de mon alma mater, l’Institut indien de gestion à Ahmedabad, j’ai parlé de la nécessité de «l’apprentissage de l’agilité». Laissez-moi élaborer sur ceci. Face à un monde instable, incertain, complexe ou ambigu, en tant que dirigeants, apprendre l’agilité ne doit pas être perçu comme une menace ni être intimidé. C’est simplement une opportunité d’apprendre et d’évoluer. Les dirigeants d’aujourd’hui doivent constamment adapter la courbe d’apprentissage. Par conséquent, la demande de dirigeants capables de s’adapter rapidement au changement est forte. À mesure que le niveau de complexité de la situation augmente, votre capacité à y faire face déterminera votre pertinence. Votre croissance en tant que leader commence là où se termine votre zone de confort et dépend de votre passion pour la réalisation de vos objectifs. Et dans ce voyage, la capacité de faire apprendre une habitude fera toute la différence. Les modèles commerciaux évoluent rapidement et l’équilibre se déplace de plus en plus vers les clients. Avec les progrès de la technologie et de l’innovation, les nouvelles entreprises qui ont la capacité de rester en contact avec leurs clients et de communiquer en permanence avec eux auront l’avantage de développer leurs activités. La flexibilité et l’adaptabilité sont des qualités de leadership que toute organisation doit rechercher. Par exemple, de nouveaux modèles commerciaux sont apparus. Le site Web ou l’application offrant les meilleures offres sur les hôtels ne possède pas d’hôtels. Certaines des plus grandes entreprises de médias ne créent pas leur propre contenu. La plus grande entreprise mondiale de taxis ne possède pas de taxis. S’il est peut-être naïf de croire que nous pouvons créer de nouveaux modèles commerciaux de temps en temps, les entreprises qui sont incapables d’apprendre rapidement et de s’adapter à de tels scénarios perdront du terrain au changement. L’avenir des services financiers est encore plus excitant. Les fournisseurs de services, y compris les sociétés de fintech, ont été les les principaux moteurs de l’innovation. Alors que de plus en plus de paiements sont effectués / acheminés via des canaux numériques, des informations comportementales importantes sont de plus en plus disponibles pour les prêteurs potentiels, qui peuvent utiliser des analyses de données sophistiquées pour prédire la solvabilité du compte et permettre des sanctions de prêt assorties de prix plus fins, créant ainsi un potentiel économique pour l’emprunteur. L’innovation améliore l’efficacité, la productivité, la qualité, la concurrence, entre autres avantages. Davantage d’information est disponible sur le site de l’agence de l’organisation de séminaire à La Rochelle. Suivez le lien.

georgem101 on Fév 6th, 2019
Commentaires fermés sur Le pari de Trump en Syrie

C’était le 29 mars et à la grande acclamation de la foule lors d’un arrêt de campagne à Richfield, dans l’Ohio, le commandant en chef a déclaré qu’après trois ans et demi et que des milliards de dollars seraient tombés dans la guerre civile la plus sanglante du Moyen-Orient, les troupes américaines seraient bientôt libérées rentrer à la maison. «Nous sommes en train de nous débarrasser de l’ISIS», a déclaré Trump. «Nous allons bientôt sortir de Syrie. Laissons les autres s’en occuper maintenant. Pris au dépourvu, les conseillers de Trump ont parcouru le week-end de Pâques à la fois pour élaborer une stratégie de sortie conforme à son vœu et pour expliquer pourquoi il ne serait peut-être pas judicieux de se retirer. Trump ne voulait pas l’entendre. Lors d’une réunion avec ses principaux responsables de la sécurité nationale dans la salle de crise de la Maison-Blanche le mardi suivant, le président a critiqué ses chefs militaires, exaspérant les coûts américains en Syrie et exigeant un délai plus clair pour le retrait. À un moment donné, le général Joseph Dunford, président du Comité des chefs d’état-major et opposant au retrait rapide, réagit à l’aération de Trump en demandant ce que le président voulait exactement voir se produire en Syrie. Trump a déclaré qu’il ne voulait pas d’un exercice d’édification de la nation interminable, pas plus qu’il ne voulait télégraphier un retrait qui laisserait un vide au pouvoir que les militants pourraient remplir, selon deux personnes familières avec les délibérations qui ont parlé sous le couvert de l’anonymat. . D’autres conseillers, comme le secrétaire à la Défense, James Mattis, qui a également assisté à la réunion et se sont rangés du côté de Dunford, reconnaissent qu’une décision de Trump peut être un peu comme le temps: si vous ne l’aimez pas, attendez, cela pourrait changer. En effet, le 9 avril, deux jours après une attaque d’armes chimiques apparemment contre des civils syriens dans la ville de Douma, dans l’ouest du pays, Trump préparait le public à un nouvel engagement dans le pays. «Nous sommes la plus grande force de combat au monde», a déclaré Trump, en promettant d’agir «avec force» et bientôt. Mais le revirement de la Syrie était plus que l’indiscipline d’une présidence inconstamment fiable. La vérité la plus dure est-ce qu’un président américain n’a pas d’options attrayantes en Syrie. Se retirer complètement céderait le terrain à l’Iran – ce que Trump a juré de combattre partout dans la région – et donnerait une nouvelle vie aux éléments de l’Etat islamique et d’Al-Qaïda qui restent dans le pays. Un engagement militaire plus profond comporte également des dangers. Chaque frappe aérienne – et la coalition militaire dirigée par les États-Unis en a fait plus de 11 000 en Syrie depuis 2014 – risque d’entraîner les États-Unis dans une confrontation directe avec les forces russes qui soutiennent le dirigeant syrien Bashar Assad et travaillent avec l’Iran. Pourtant, Trump a appelé la Russie dans des tweets lancés avant les missiles auxquels il faisait allusion: « Préparez-vous, car la Russie viendra, elle sera belle et nouvelle et » intelligente! «  », A averti le président le 11 avril. « Vous ne devriez pas être des partenaires avec Un animal meurtrier au gaz qui tue son peuple et en profite! « 

georgem101 on Jan 30th, 2019

Commentaires fermés sur Comprendre le SEO

Le Search Engine Optimization tout comme d’autres mots importants sont expliqués dans un article de notre blog (Parlez-vous Web et SEO ?). Quelle est la différence entre référencement naturel et payant ? Sur les pages de résultats de Google, la différence entre ces deux notions est de moins en moins flagrante, tant le référencement payant s’apparente de plus en plus au référencement naturel. Pourtant, la différence est bien réelle. Sur une page de résultats, le référencement naturel (SEO) représente les liens des pages Web générés par l’algorithme de Google en fonction de leur pertinence. C’est ce que l’on appelle les résultats organiques (ou naturels). Le référencement payant (SEA) représente les annonces sponsorisées situées en haut et en bas des pages de résultats, Agence SEO de part et d’autre des résultats organiques. Il s’agit d’emplacements publicitaires gérés par la régie de Google (AdWords) et fonctionnant sur un principe d’enchères au coût par clic (CPC). Vous les trouverez tout au long de l’article. Le nombre de requêtes saisies sur Google connait toujours une croissance forte (10 % par an) et la diversité des requêtes saisies double tous les mois. Il y a donc de la place pour tout le monde. Même lorsque l’on commence. 60 000 requêtes sont saisies sur Google. Le SEO est l’ensemble des techniques qui permettent à votre site d’être mieux compris par Google et de remonter dans ses résultats de recherche. Le but ultime est d’apparaitre sur la première page de résultats de Google (95% des gens ne regardent pas la seconde page de résultats) et si possible dans les 3 premiers résultats. L’objectif de cet article est donc simplement de synthétiser une stratégie simple, optimisée pour le SEO. Elle est réalisable par une personne débutante et m’a permis d’avoir énormément de résultats. La seule chose à faire est de suivre chaque étape de cette méthode qui fonctionne à chaque fois. J’espère qu’elle vous sera utile.

L’Index Mobile First (IMF) devait être le grand sujet de discussion « casse-gueule » de 2018 et finalement, il en a été très peu question. En effet, de nombreux sites sont passés dans cet index (recevant dans ce cas un message dans la Search Console) sans aucun impact en trafic ou au niveau du positionnement. Bref, l’IMF s’apparente plus à de la « plomberie Google » (comparable par exemple au projet Caffeine en 2010) plutôt qu’au risque SEO auquel on s’attendait cette année. Comme d’habitude, Google a proposé des outils et services, et de nouvelles versions de ceux qui existaient déjà, afin de mieux gérer et tester nos sites web. RAS d’une façon générale à ce niveau. Google prépare un plugin WordPress intégrant la Search Console, Analytics, etc. Finissons cette année 2018 avec les soucis qu’a connu Google avec la Commission européenne, son projet Dragonfly de moteur chinois peu apprécié en interne (notamment) et d’autres actualités autour de ses finances (qui vont cependant très bien, merci). Il manque bien d’autres actualités négatives ici (sexisme, faible paiement de l’impôt dans certains pays dont la France, etc.

Le positionnement est influencé par le nombre de backlink, la popularité du backlink mais également aux nombres de pages. Baidu a considérablement évolué et ne cesse de progresser. Au vu des échanges internationaux et de l’importance de la langue chinoise dans les échanges internationaux , Baidu est un canal à surveiller de très près. Comment optimiser son site internet pour Baidu ? L’optimisation sur le moteur de recherche chinois est différente de celle employée par les référenceurs de Google. Il ne faut pas oublier que c’est un moteur de recherche chinois, donc monolingue. Il est nécessaire de parler le mandarin pour optimiser votre contenu. La majorité des Chinois ne parle que très peu anglais, ainsi le mandarin est à privilégier pour votre contenu. Les algorithmes sont chinois donc peu adaptés pour le contenu anglophone. Ainsi, le contenu anglais sur Baidu aura une grande difficulté à s’indexer et apparaître dans le moteur de recherche. En choisissant de ne mettre aucune extension à la fin de l’URL, vous vous donnez plus de chances d’avoir une URL stable, quels que soient les CMS que vous utiliserez dans le futur. C’est donc mieux a priori. Faut-il mettre un slash à la fin de l’URL ? Dans tous les cas ou seulement pour certains types de contenus ? Certains assurent qu’il faut absolument « fermer » ses URL en ajoutant systématiquement un / à la fin. Vous l’avez compris, je ne suis pas de cet avis (Wikipedia non plus semble-t-il, ça ne les empêche pas de cartonner en SEO…). Par contre, comme pour le coup des WWW, une fois que vous avez décidé si vous mettez des slashes ou pas en fin d’URL, il faut vous y tenir. Redirigez les mauvaises URL vers les URL officielles. Si c’est plus simple de toujours ajouter un / en fin d’URL, ça ne pose aucun souci.

Qu’est-ce que c’est ? Un backlink est aussi appelé un lien entrant. C’est un lien hypertexte placé sur un site externe et pointant vers une page de votre site. C’est le MUST absolu ! Lier votre contenu vers d’autres pages de votre site, cela permet d’ajouter de la pertinence aux pages mais maintient également l’attention des internautes en les déplaçant vers votre site web. Pourquoi les backlinks sont-ils important ? 1. Premièrement, les backlinks amènent potentiellement du trafic sur votre site. 2. Dans un second temps, les backlinks vont transmettre du “Jus” à votre site c’est à dire une certaine puissance auprès de google en terme de référencement. Si votre contenu est mal organisé et surtout incompréhensible, il fera fuir vos lecteurs ! Parce que les internautes restent en moyenne 8 secondes sur une page et sont plus captivés par les éléments visuels. Donc inutile de trop surcharger d’informations. Les internautes viennent chercher une information bien précise, ils n’ont pas le temps de se perdre dans une lecture sans fin de votre page.

georgem101 on Jan 30th, 2019
Commentaires fermés sur Une France à fric

A nouveau – la nature du système a changé. Initialement, les flux d’argent étaient installés dans le système Foccart où le patron véritable était Paris. Mais petit à petit, Bongo notamment est devenu un homme clé de la ve République et il s’est installé, entre lui et Paris, non pas un rapport de dépendance mais d’égalité. 12Nous sommes par ailleurs dans un système de dépendance, dans lequel l’argent liquide sert à fluidifier les rouages, les partis politiques estimant que, comme les services secrets, ils ont besoin de caisses noires. Celles-ci sont en partie approvisionnées par des responsables d’anciennes colonies, au même titre que par Dassault ou Elf sur certains grands contrats. 13Ceci étant dit, il faut relativiser. On parle certes de sommes importantes à l’échelle de la pauvreté des pays en question mais elles ne sont pas si conséquentes par rapport aux autres moyens utilisés. Coucou le revoilà ! François Bayrou, allié de choc d’Emmanuel Macron pour le pire et le meilleur. Du haut de son Aventin béarnais, l’éphémère Garde des sceaux profite d’une interview au «Figaro» pour exhorter l’exécutif à « réfléchir » avant « la nouvelle étape d’augmentation des taxes sur les carburants prévue au mois de janvier ». A défaut d’indiquer la marche avant au gouvernement, François Bayrou l’empêche de marcher en rond. Une façon de mettre les pieds dans le plat dans un nouveau monde paralysé par cette première crise d’ampleur. Si Bayrou n’existait pas, il faudrait l’inventer. Plutôt silencieux, il sait sortir de sa boîte au bon moment depuis le début du quinquennat. Exclu du dispositif opérationnel depuis son éviction du gouvernement au début de l’été 2017 (conséquence de l’affaire des assistants parlementaires européens du MoDem dont on entend plus parler aujourd’hui), le maire de Pau est condamné au ministère de la parole. Plutôt loyal au président, il est monté au créneau pour prendre sa défense l’été dernier au cœur de la tempête Benalla. A la rentrée, il a tiré les ficelles en coulisses pour tirer avantage du remaniement et bloquer l’entrée de proches de Nicolas Sarkozy et d’Edouard Philippe. Trois facteurs stressent particulièrement les marchés financiers : le premier concerne la guerre commerciale menée par Donald Trump contre la Chine. Après une année 2018 marquée par l’imposition de lourds tarifs douaniers entre les deux pays, le début de l’année 2019 ne laisse pas vraiment entrevoir de sortie de crise. Autre source d’inquiétude des investisseurs : la Chine, qui montre plusieurs signes d’affaiblissement ces derniers temps. Le PIB de la deuxième économie mondiale n’a progressé « que » de 6,5 % au troisième trimestre 2018, soit son plus bas niveau depuis 2009, rappellent Les Echos. Apple a donc dû réviser à la baisse ses prévisions de résultats pour le 4e trimestre 2018, à cause notamment de l’activité chinoise moins dynamique. Enfin, en Europe, le Brexit et les négociations qui en découlent, ainsi que l’approche des prochaines élections européennes, sur fond de montée des populismes, inquiètent. 3Qu’est-ce qui pourrait précipiter une crise ? Il est toujours délicat de spéculer sur les résultats de la Bourse. Mais une chose est certaine : les investisseurs détestent l’incertitude et notamment celle qui plane en ce moment sur l’économie mondiale. Jean-Hervé Lorenzi, dans les colonnes du Parisien. Un terrain propice aux dégringolades.

georgem101 on Jan 16th, 2019
Commentaires fermés sur Qui est Philippe Grimbert

Le 21 juillet 2013, Albert II abdique et Philippe devient le septième roi des Belges. 15 avril 1960 – 31 juillet 1993 : Son Altesse royale le prince Philippe de Belgique (naissance). ], prince de Belgique (mort du roi Baudouin). 21 juillet 2013 : Sa Majesté le roi des Belges. Président d’honneur de la Fondation polaire internationale. ↑ a et b « Discours radiotélévisé du Roi », sur Site de la Monarchie belge. ↑ a b et c Stéphane Étienne, « Philippe, le prince méconnu », Histoire d’un règne : Baudouin, no 10, juin 1991, p. ↑ Martin Buxant et Steven Samyn, Belgique, un roi sans pays, Plon, 2011, 124 p. ↑ Frédéric Brebant, « Astrid à la tête des missions économiques : oui, mais pour quoi faire ? ↑ Le titre de duc de Brabant est le titre décerné automatiquement au fils aîné (depuis 1840) ou à la fille aînée (depuis 2001) du roi. Philippe ne porte plus le titre de duc de Brabant depuis le 21 juillet 2013. C’est maintenant Élisabeth, l’ainée de ses enfants, qui porte le titre de duchesse de Brabant. ↑ De monarchie in België, Pierre Wyvekens, 1992, Brussel, Inbel. Qu’est-ce que vous attendez concrètement de l’allocution d’Emmanuel Macron, vous dites : « Le résultat engage le gouvernement français ». Qu’est-ce que vous attendez du gouvernement français après ce résultat ? On va revenir en métropole dans un instant, mais ce sera juste après votre portrait, François Bayrou, portait signé Carine Bécard. François Bayrou, la question qui se pose désormais, quand on pense à vous, c’est tout simplement : à quoi servez-vous ? Certes, vous êtes le maire de Pau, depuis plus de 4 ans maintenant. Certes, vous présidez votre parti, le MoDem, que vous avez fondé il y a déjà 11 ans, mais aux côtés d’Emmanuel Macron, François Bayrou, très secrètement, que lui apportez-vous ? Au début, on a pu vous voir comme un père, comme son père, en politique. Même Élise Lucet a commencé à l’évoquer à la rédaction d’“Envoyé Spécial”, me confie courant juillet un journaliste qui suit l’affaire sur les réseaux sociaux. Nicolas Grégoire se tournera aussi vers le service politique de l’AFP à Paris. Qui appelle par la suite l’AFP de Rennes pour demander «qui est ce gugusse». Le journaliste qui me raconte cet épisode ajoute en rigolant de faire attention «parce qu’il va vous le réclamer l’article sur lui». Ça ne manquera pas. «Écoute, je commence à crever la dalle, t’as pas un truc pour moi? Pendant ce temps, la presse et la justice font leur travail. Enquête préliminaire et information judiciaire, articles dans les colonnes du Canard Enchaîné, de Buzzfeed ou du Monde sur le système de financement du MoDem. Avec de nouveaux témoignages d’emplois fictifs. «Au niveau journalistique, ça avait un intérêt. ]. Il a été très bien accueilli – tant mieux – mais il est vrai qu’il y subsiste plus de questions que de réponses. J’entrouvre des pistes, mais je m’arrête. J’ai des convictions dont je ne peux faire état, faute de preuves. 33Vous dites qu’il a été très bien accueilli. Quelles sont les réactions des acteurs (hommes politiques, intermédiaires…) et des médias ? Sont-elles différentes de celles que vous avez connues en 1983 lors de la parution de votre ouvrage Affaires africaines ? 34Pierre Pean – Les réactions à Affaires africaines avaient été ultra-violentes. J’ai eu dix ou douze procès, une bombe devant chez moi. On était au bord de la rupture des relations diplomatiques entre la France et le Gabon. 35Là, Claude Guéant a donné une interview dans Libération… Et pas de procès. Il ira dans la poche des grands patrons ». 28Ces deux témoignages montrent qu’en plus du fait que le phénomène est répandu dans toute la hiérarchie administrative, il met en relief la question de la cohésion et du capital social. En effet, lorsqu’on prend les rapports qui se tissent entre les transporteurs et les forces de l’ordre, on constate qu’il existe des liens particuliers entre les parties sous forme de réseaux de complicité et d’alliance. 30Le premier acte de solidarité commence à l’intérieur des différents groupes (forces de l’ordre, transporteurs). Lorsque les négociations ont lieu pour fixer l’accord du principe et les prix, les transporteurs s’entendent sur un montant qu’ils respectent. Toute tentative de le remettre en cause par un policier peut engendrer des conflits. À Abidjan, il arrive que ces cas se produisent et entraînent parfois mort d’homme. Philippe Grimbert a commencé par publier des essais : – 1996 Psychanalyse de la chanson. 1999 Pas de fumée sans Freud. 2001 Evitez le divan : petit manuel à l’usage de ceux qui tiennent à leurs symptômes. 2002 Chantons sous la psy. Il a également publié des romans : – 2001 La petite Robe de Paul. 2009 La mauvaise rencontre. Dans le cadre de son métier de psychothérapeute, Philippe Grimbert s’intéresse tout particulièrement à l’autisme. Il déplore qu’on ne cherche pas assez à comprendre ce qui se passe dans la tête de chacun des autistes. Selon lui, seul un suivi personnalisé peut les aider. Par ailleurs, il a été reconnu en tant qu’auteur avec « Un secret » qui a été tiré à 900 000 exemplaires et a été traduit en de nombreuses langues. Avec ses romans, il n’est plus dans l’essai, mais reste le psychologue qui avance à petit pas pour mettre au jour l’inconscient. Pourquoi Paul a été attiré par une robe d’enfant ? Pourquoi Loup et Manco, qui se sont rencontrés enfants dans un square s’éloignent l’un de l’autre ? Ces histoires captivantes sont un autre moyen de faire connaître les complexes méandres qui régissent le comportement humain. L’Algérie, qui réalise un score négatif de 34 sur 100 (36/100 en 2015), partage la même performance avec l’Egypte, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie et la Guyane. Transparency International ne détaille pas la performance de l’Algérie dans ce classement mais ne manque pas de noter une mention spéciale au profit de la Tunisie, « bon élève » de la région MENA. La même ONG a sévèrement critiqué les pays du Golfe et l’Egypte, où les autorités « semblent traîner à mettre en place une politique réelle de lutte contre la corruption ». Ce classement a vite fait réagir l’Association algérienne de lutte contre la corruption (AACC), qui qualifie ces résultats de « désastreux » sur sa page Facebook. La Finlande, la Nouvelle-Zélande et la Suède sont les pays les plus « clean », occupant la tête de ce classement. Les pays les plus corrompus du monde selon Transparency International sont la Corée du Nord, le Soudan du Sud et la Somalie.

georgem101 on Jan 16th, 2019